Découvrir les villes royales : Sagaing, Ava/Inwa et Amarapura

Bon, Mandalay et Mingun nous ont bien déçu mais on est encore super excité à l’idée de découvrir les capitales royales aux alentours !

Ces 3 villes sont toutes situées au sud de Mandalay… donc c’est facile de grouper les visites 🙂 Perso, mon gros coup de coeur va sans hésitation à Ava/Inwa!

3 capitales royales si près ?

Pour mieux comprendre il faut remonter à la chute de l’empire de Bagan (1287). La région du Myanmar se divise progressivement en 4 centres de pouvoir et au 14esiècle on peut distinguer : les états Shan (au nord), la Haute-Biramnie (la région centrale autour de Mandalay), la Basse-Biramie (le Sud) et l’Arakan (Nord-Ouest).

En Haute-Birmanie, au cours du temps, différents royaumes et capitales (parfois éphémères) vont se succéder (dont les plus connues sont Sagaing, Ava – ou Inwa -, Amarapura et enfin Mandalay).

1. Ava/Inwa la grande

Ava ou Inwa?

Question facile! Aujourd’hui la ville s’appelle Inwa mais à l’époque elle s’appelait Ava. Elle fut pendant 190 ans (1365-1555) la capitale du royaume d’Ava, véritablement l’âge d’or de la culture birmane. Ce royaume important est même remonté jusqu’à l’Inde!

Ava la campagnarde

Ca change de Mandalay et ça fait du bien ! Ici on se promène véritablement dans la campagne ! Tout est vert et cultivé et ça et là se dressent encore des vestiges du royaume.

En plus, ce qui rajoute un peu à son charme c’est que tout le monde se promène en calèche ou en vélo! Ca fait mal au portefeuille mais pas moyen d’y échapper, c’est imposé par la ville…

Sauf pour nous : on a eu de la chance, la veille au soir on a rencontré un chauffeur de tout-touk qui nous a affirmé pouvoir y conduire ! Et il nous a dit vrai, on est vraiment les seuls à être en touk-touk! Apparemment son père est quelqu’un respecté dans le village et on remarque qu’il connait tout le monde…

Champs de riz dans Ava, Birmanie
Rice fields in Ava, Myanmar
On traverse de nombreuses plantations de riz
Calèche dans Ava, Birmanie
Horses in Ava, Myanmar
L’ambiance calèche est assez agréable 🙂

Mes endroits préférés?

Ce que j’ai le plus préféré c’est simplement rouler dans les champs et demander à m’arrêter quand on en avait envie.

Parmi les bâtiments, ceux-ci m’ont vraiment plu:

A l’intérieur des murs d’enceinte :

Le monastère Me Nu Brick très impressionnant par sa grande taile

Monastère Me Nu Brick, Ava, Birmanie
Me Nu Brick Monastery, Ava, Myanmar
L’énorme monastère Me Nu Brick
Monastère Me Nu Brick, Ava, Birmanie
Me Nu Brick Monastery, Ava, Myanmar
et ses belles fenêtres!

En dehors des murs d’enceinte :

Le Monastère Bagaya Kyaung en bois ciselé avec son magnifique toit rouge.

Dans cette catégorie, je préfère quand même le monastère en bois de Mandalay même si celui-ci reste magnifique. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas pris de photo donc en voici 2 que j’ai piqué ailleurs:)

Photo credit: TripAdvisor
Photo credit 123F.com

Le Temple Sandamuni Paya : il est vraiment unique en son genre je n’ai rien vu d’autre dans le style au Myanmar

Temple Sandamuni Paya, Ava, Birmanie, Myanmar
Il est gigantesque et me fait un peu penser à une cathédrale !
Temple Sandamuni Paya, Ava, Birmanie, Myanmar
il y même des sortes de gargouilles 🙂

La Pagode Yadana Hsemee avec vue sur les champs

Pagode Yadana Hsemee Buddha
Ses Bouddhas sont encore superbement conservés.
Pagode Yadana Hsemee Buddha Bouddha
Ca fait parfois penser à Bagan 😉

2. Sagaing la tranquille

Afin de rejoindre Sagaing, nous traversons la rivière Irrawaddy par le grand pont d’Ava. De ce pont, on saisi déjà bien l’ambiance de la ville : son relief est très vallonné et d’innombrables stupas et monastères surplombent la rivière.

La capitale religieuse du Myanmar?

Je ne sais pas si elle a ce titre, mais ce qui est sûr c’est qu’ici on croise des moines et des nonnes comme nulle part ailleurs au Myanmar (et ce n’est pas peu dire) !

En effet, si Sagaing fut très brièvement (1315-1364) capitale royale, elle est depuis lors toujours un centre monastique et bouddhiste important. Pas moins de 10 000 moines et 4 000 nones résident dans ses centaines de monastères. Et de nombreux pratiquant s’y rendent apparemment toujours en pèlerinage ou dans ses centres de méditation.

Il y a aussi de nombreuses écoles de novices bouddhistes et en ce début de journée nous assistons à la rentrée en classe de tous les enfants en robe orange ou rose.

Les filles portent une robe rose et ont la tête rasée <3 

Une promenade sympathique

On demande au touk-touk de nous déposer en haut de la colline de Sagaing et de nous reprendre en bas 2 heure plus tard… il hallucine car il ne comprend pas pourquoi on veut marcher :p

Mais c’est véritablement ce qui va le plus nous plaire :  flâner de monastère en monastère. Ils sont presque tous reliés entre eux par des chemins/escaliers couverts. C’est joli – même si aucun bâtiment n’est sen soi extraordinaire -, calme, vert et il y a des belles vues sur la rivière…  c’est ce dont on avait besoin après la folle oppression de Mandalay ! 

Circuit plus détaillé dans les infos pratiques!

Temple U-min Thonze, Sagaing, Myanmar, Birmanie
Temple U-min Thonze, Sagaing, Myanmar, Birmanie
Temple U-min Thonze
Sur la route vers la Pagode Soon U Ponya Shin – des bassins rigolos!
Vue de la Pagode Soon U Ponya Shin
View from Soon U Ponya Shin Pagoda
Vue sur la rivière depuis la Pagode Soon U Ponya Shin
Beaucoup de stupas à l’horizon…
Les couloirs pour descendre

3. Amarapura l’éphémère

Découvrir cette capitale n’était clairement pas notre priorité!

Pourquoi? Elle n’aura été que 2 fois capitale et de manière plutôt éphémère (1783-1821 et 1842-1859). En plus, au vu du manque de moyens financiers lors du changement de capitale vers Mandalay, le roi Mindon fit déplacer les palais d’Amarapura à dos d’éléphant et démolir les murs d’enceinte pour construire routes et chemins de fer!

On a toutefois choisi d’y commencer et d’y finir la journée !

LE TOP : Un lever du soleil magique à U Bein bridge

Ah le fameux pont d’U Bein : on le connaissait déjà bien pour avoir vu de magnifiques photos passer sur Instagram !

Pourquoi ce pont est-il si connu?

Au delà des photos instagram, il se trouve que c’est le plus long pont en bois teck au monde ! Construit en 1849, il traverse le lac Taungthaman sur 1,2km et compte 1 060 piliers pour le supporter. Il permet ainsi de relier la ville d’Amarapura à la campagne. Pour l’anecdote, c’est une belle histoire de recyclage : les colonnes de teck proviennent de palais de l’ancienne capitale Ava/Inwa.

Un magnifique lever de soleil

Pour notre part, on a choisi de s’y rendre pour le lever du soleil (avant de nous rendre à Inwa et Sagaing) et on espère bien faire de jolis clichés aussi 🙂

Pour ceux qui voudraient faire de même, 2 petits conseils :

  • Le matin ça caille ferme, surtout dans le touk-touk! Prendre un gros gros pull!
  • Les photos sont meilleures en se posant à la droite du pont pour le matin… Ne pas faire comme nous le tour par la droite à travers champs… il y a moyen de passer en-dessous du pont par la gauche 🙂
U been bridge monks on the bridge
Moines sur le pont d'U Bein
Amarapura, Mandalay, Myanmar
Les moines qui passent silencieusement le matin! Ce pont est réellement emprunté par des centaines de personnes tous les jours pour aller travailler. J’aurais bien voulu photographier des vélos, mais je pense qu’il y a plus de gens à vélo le soir!
Pêcheur Pont U Bein bridge fishermen, Amarapura, Myanmar
Les pêcheurs le matin. Pour l’anecdote, ceux-ci étaient payés pour lancer leurs filets par un groupe de photographes avec d’énormes bazookas et trépieds… j’en ai bien profité aussi 🙂
Lever de soleil UBein Bridge Sunrise, Amarapura, Myanmar
Vue aérienne 😉
Pêcheur Pont U Bein bridge fishermen, Amarapura, Myanmar
les « vrais » pêcheurs
drone photos credit www.johandroneadventures.com

LE FLOP : la Pagode de JadeWerawsana

C’est la nouvelle curiosité d’Amarapura, dont la construction a fini en 2015. On en a pas mal entendu parler dans Mandalay (tous les chauffeurs de Tout Touk ont une photo dans leur véhicule) donc on était curieux de la voir!

C’est la première pagode au monde de ce type : entièrement en jade, la pierre semi-précieuse caractéristique de la région. Très honnêtement, cela n’a rien de très impressionnant. La pagode est au milieu de nulle part et n’a aucun charme particulier. Ca fait tout de même une belle photo de drone (merci Johan encore une fois). 

Jade Pagoda, Amarapura, Mandalay, Myanmar
Jade Pagoda, Amarapura, Mandalay, Myanmar
Zoom sur le jade… joli mais pas non plus transcendant selon moi

INFORMATIONS PRATIQUES

Tout-touk pour la journée : 25 000 Kyats

Inwa/Ava

  • Prix : 10 000 Kyats (Billet combiné avec Mandalay)
  • Normalement prendre le bateau et puis la calèche. Je ne connais pas les prix !

Sagaing

  • Circuit parcouru : monter jusqu’à U-min Thonze temple. A pied : jusqu’au Soon U Ponya Shin Pagoda, retourner un peu sur ses pas et prendre à droite le chemin vers Uminkoeze Pagoda et puis redescendre tous les escaliers vers le bas de la colline.
  • Prix : 5 000 Kyats (combiné avec Mingun). On l’avait acheté la veille à Mingun et on ne nous a jamais demandé notre ticket donc je ne pense pas que ça vaille la peine de le payer

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *