Aller s’émerveiller à Guatapé

Après bientôt 2 mois à Medellin, nous partons enfin à la découverte de Guatapé, l’excursion locale la plus prisée ! A nous les ballades dans les rues colorées et l’escalade du Peñon, le monolithe emblématique du lieu ! Si j’avais un peu peur de l’aspect touristique de cette destination,  Guatapé est réellement  une de mes plus belles découvertes de Colombie. 

Mes top-5 raisons de visiter Guatapé

  1. Avoir le souffle coupé à la vue du lac et de ses alentours
  2. Renforcer ses fessiers en grimpant les 705 marches du Peñon
  3. Flâner dans le village à la découverte de ses façades et frises colorées 
  4. S’adonner au plaisir des sports nautiques
  5. Découvrir les joies du « glamping » 

>> Vers les informations pratiques

Une nature enchanteresse

Imaginez un lac bleu s’étendant à perte de vue, égayé de petites iles vertes aux formes plus étranges les unes que les autres… pour ma part, je n’avais rien vu de tel !

Vues incroyables du haut du lac

Les paysages sont tellement beaux qu’il est étonnant d’apprendre qu’ils sont complètement artificiels ! Le lac a été créé en 1978 lors de la construction d’un barrage hydroélectrique et a même submergé un village environnant.

A l’assaut du Peñon

Pour s’imprégner de la beauté des lieux, rien de tel que de prendre de la hauteur ! L’ascension du Peñon est sportive, mais les efforts sont récompensés dès les premières marches. Et plus on monte, plus ça a devient beau ! A l’arrivée, une vue imprenable s’offre à nous ! Johan, bien sûr, sort directement son drone pour immortaliser tout ça… Pendant ce temps-là, j’admire tranquillement le paysage en dégustant une petite michelada, éh oui il y a 2 bars installés au sommet du caillou !

Petit tip : nous sommes montés sur le Peñon en semaine et en fin de journée et n’avons croisé presque personne. On a vraiment eu de la chance car il parait que ça peut monter jusque 30 000 personnes par jour pendant le week-end et en haute saison !

A nous les sports de glisse !

Ce qui m’a aussi ravi sont les impressions depuis le lac même ! L’eau est un peu froide pour se baigner mais vraiment parfaite pour s’adonner à différent sports nautiques ou simplement pour faire un tour en bateau. Pour la première fois, j’ai pris les commandes d’un jet ski et c’était super pour se déplacer librement sur le lac ! A certains moments, j’avais même l’impression d’être sur le lac de Côme en Italie. Nous avons aussi fait du kayak et du paddle le 2e jour et nous sommes beaucoup amusés !

Flâner au village

Si la nature est belle, le village de Guatapé n’est pas en reste ! Il est petit mais charmant et il est très agréable de se promener entre ses façades joyeusement colorées. Ce qui caractérise vraiment ce village sont les frises en contrebas des façades qui illustrent la vie locale : ânes, moutons, peñol, bateau… tout ça peint en différentes couleurs et en relief !  Les villageois ont l’air d’en être très fiers car elles sont très bien entretenues et nous avons vu plusieurs personnes leur redonner un petit coup de pinceau. 

♥ ♥ ♥ Mes coups de coeur ♥ ♥ ♥

  • Me promener dans la petite rue avec les parapluies menant à la plazoleta (aller entre 12h et 14h) quand le soleil est haut pour les plus belles photos).
  • Une fois à la plazelota, déguster des pralines de la tiendita de chocolate; elles comptent parmi les meilleures que j’ai trouvé en Amérique Latine !
  • Prendre un café au café Kaffa à la plazoleta (monter les escalier colorés avec le poisson) qui est plus tranquille que les terrasses des cafés surplombant la place.
  • Goûter tous les plats du restaurant végétarien Amazonas Vegetariano, sur la place du parque principal. Avec ses prix entre 8 000 et 12 000 COP, il était en plus un de restaurants les moins chers et parfaitement situé ! Un vrai régal pour les papilles !
  • Aller faire quelques courses bio dans le magasin bio de la carrera 32 (bien achalandé et un peu moins cher qu’à Medellin).
  • Me promener dans les champs à l’arrière de Guatapé et y découvrir des villas privées magnifiquement entretenues (traverser le pont et prendre juste après à droite direction Casa Kayam puis Cascadas, Pesca deportiva et retourner tout droit vers le pont par la calle 32. Compter 1h30 environ. Ce n’est pas un incontournable, mais tout de même très agréable si on reste un peu de temps à Guatapé.

Combien de temps rester à Guatapé ?

Depuis Medellin, Guatapé se visiter facilement en une seule journée (compter 2 x 2 heures de route). Si vous n’êtes pas pressé par le temps, ça vaut la peine d’y passer une nuit voire deux et de réellement profiter du lieu ! Outre les sports nautiques, il est possible de faire des promenades à cheval, du parapente ou simplement de se promener.

Où dormir ?

Il est possible de passer une nuit au village et de profiter de son ambiance ou de s’héberger plus dans la nature sur les rives du lac !

Pour notre part nous sommes resté 3 jours et avons fait les deux! Notre premier hotel (Madriguera) dans Guatapé était simple mais avec une vue magnifique sur le lac. La deuxième nuit (Bosko) fut l’occasion pour nous de tester le concept de « glamping » (glamourous camping ou camping de luxe). 

Nous avons donc passé une nuit dans des « champignons » transparents avec une vue imprenable sur le lac. Une expérience très romantique je dois avouer !

— Remarque —

Je remercie comme d’habitude mon partenaire johandroneadventures.com pour ses magnifiques photos de drone 

Informations pratiques

>> Vers le début de l’article

  • Transport en bus : depuis le terminal norte de Medellin, départ fréquents, pas spécialement besoin de réserver à l’avance. Trajet de 2h. Pour le retour, il est facile de prendre son billet à l’avance au terminal le long du lac. 15 000 COP (4,5€) par trajet. 
  • Touk-touk Guatapé-Peñon : éh oui c’est le moyen le plus utilisé ici ! Environ 10 000 COP (3€) par trajet.
  • Entrée du Péñon : 20 000 COP (6€) par personne. Possibilité de se restaurer en haut. Dernière entrée à 17h. 
  • Location de jet-ski : entre 80 000 COP -100 000 COP (23-28€) pour une demi-heure pour un grand jet-ski, 60 000 COP (16€)pour un petit.
  • Hotel Madriguera : environ 80 000 COP (23€) la nuit pour deux avec petit-dej’ et SDB privée. Magnifique vue sur le lac. Propre sans être incroyablement confortable !
  • Hotel Glamping Bosko : le craquage total mais une expérience unique en son genre. Environ 900 000 COP (250€) la nuit pour deux avec petit-dej’ servi au lit et activités gratuites sur le lac (kayak, paddle, pêche).

>> Vers le début de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *