Etre Travel Yogi

Etre un yogi en sac à dos? Pas toujours évident!

Moi aussi, j’ai rejoint la communauté des travel yogis depuis janvier 2019.

En partant, c’est pleine de bonnes résolutions « je vais continuer à pratiquer 3x semaine » que j’ai accroché mon yoga mat à mon sac-à-dos…

C’est qu’à Bruxelles, le yoga occupe une place importante dans ma routine (je pratique 4 fois semaine minimum) et ça contribue pour beaucoup à mon bonheur. Je me sens plus centrée et j’apprécie me voir évoluer à force de pratique. En voyage, je désire ne pas perdre les bienfaits que cela me procure!

Verdict? Après 2 semaines de voyage, je n’avais pratiqué qu’une seule fois! Et je me sentais hyper coupable.

Pour moi, être travel yogi n’est pas évident!

D’une part, l’autodiscipline n’est pas mon fort 🙁 et donc être hors d’une routine avec des horaires fixés ne m’aide pas à me planifier des moments. Je me sens très paresseuse à l’idée de me mettre sur mon mat.. et pourtant une fois que j’y suis je ne veux plus le quitter.

D’autre part, je n’éprouve pas énormément de plaisir à pratiquer seule. Le yoga a beau être une pratique individuelle de connection à son souffle et à son corps, je dois avouer que je chéris la pratique en groupe. L’énergie collective peut être puissante, et puis j’adore discuter après la pratique avec mes copines (Gaëlle, Wendy, Zoé, Mélina… miss you <3). A Bruxelles, l’idée de les voir me donne énormément de motivation à me rendre au studio.

Alors que faire ?

Tout d’abord, je suis en train d’apprendre à accepter que le plan parfait que j’avais mis dans ma tête n’est pas réaliste. La vie de voyageuse est pleine de rebondissements, et parfois après une journée de bus, de train, de bateau ou tout simplement de visite, j’ai le droit de me sentir fatiguée ! Avant tout, j’essaie d’arrêter de culpabiliser et simplement de profiter des moments où je pratique 🙂

Petit à petit, je découvre ce dont j’ai besoin afin de continuer à pratiquer régulièrement.

J’ai revu mes ambitions à la baisse et j’utilise une application 1x/sem. J’ai beau être certifiée en Yoga Ashtanga, j’apprécie quand le flow est guidé et que je ne dois pas penser par moi-même. Le hic, c’est que les applications sont payantes (je suis pour l’instant en période d’essai sur yogainternational.com), donc il faut être sûre de ne pas payer pour rien ! Ce que j’apprécie pour l’instant sur cette application, c’est qu’il existe des cours en ligne plus théoriques qui sont intéressants à regarder dans les transports etc.

Je fais le plein de cours collectifs quand je me pose. Lors de mes moments de pause (toutes les 2 semaines environ, nous nous posons avec mon compagnon Johan dans une ville « good vibes » afin de ralentir et prendre plus de temps pour nous. Lors de ces 4-5 jours de pause, je trouve la formule qui me convient et je fais le plein de yoga. Généralement, j’essaie de regarder s’il n’y a pas des yogas sur donation, afin de rester dans un budget raisonnable et une philosophie pas trop mercantile.

J’apprécie tout particulièrement! pouvoir m’y rendre tôt matin quand Johan dort encore… ma journée est d’ores et déjà une réussite quand je reviens pour le petit-déjeuner !

Le plus des cours collectifs? Au delà de la pratique, je rencontre de belles personnes avec qui je me lie facilement (qui se ressemble s’assemble…), et ça c’est tellement précieux! <3

Mon endroit préféré pour l’instant ? le Yoga in the Park à Chiang Mai. 

J’ai toutefois l’impression de ne plus progresser

Je suis heureuse de trouver petit à petit mon mode de fonctionnement, mais j’avoue je ne suis pas encore tout à fait satisfaite. J’ai l’impression d’entretenir ce que je sais faire, mais de ne plus progresser.

Mon objectif pour les prochaines semaines/mois? Me prévoir des courtes sessions où je me concentre sur l’amélioration de quelques asanas en particulier! On verra ce que ça donne!

Pourquoi cette rubrique sur mon blog?

J’imagine ne pas être la seule travel yogi en mal de pratique régulière 🙂

Mon idée est de partager les endroit et les studios de yoga où j’aurais pris plaisir à me poser et qui m’auront aidé à pratiquer. C’est le fruit d’heures de recherche internet, de recherches sur place et d’essais (pour l’instant plutôt réussis)… j’espère ainsi pouvoir aider d’autres travel yogi à se mettre sur leur mat!

Si toi aussi, tu es un travel yogi et que tu rencontres des difficultés à pratiquer, partage-moi tes impressions ou tes tips, c’est tellement mieux quand on peut se soutenir !

Pourquoi le yoga est super important pour moi?

Le Yoga, j’y ai pris goût il y a quelques années en traversant une période plutôt stressante au boulot… à l’époque le Hot Yoga était le seul moyen de me vider la tête ! Il faisait tellement chaud et je transpirais tellement que je ne pouvais que me concentrer sur mes sensations corporelles, une vraie libération pour mon cerveau qui réfléchissait à 200km/h !

Après un séjour de Hatha Yoga à l’ashram Sivananda en Inde, je me suis mise au Yoga Ashtanga , une discipline où j’ai beaucoup de plaisir à me voir progresser. J’ai fait un teacher training de 200h en 2018, une expérience marquante où j’ai rencontré de magnifiques personnes qui sont devenues de véritables amies.

Partant peu après pour ce long voyage, je n’ai pas encore eu l’occasion d’enseigner régulièrement, mais durant ce voyage je saisi de temps en temps l’opportunité de pouvoir partager ce que je sais. Ce n’est pas toujours évident pour moi car j’ai l’impression d’être encore au tout début d’un très long chemin… mais je suis reconnaissante d’être sur la route 🙂

Namaste,

Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *