Pourquoi ne pas visiter Mandalay (et que faire si vous y allez quand même)

0
(0)

Après nos magnifiques découvertes à Monywa, c’est super enthousiastes que nous prenons le bus direction Mandalay et ses anciennes capitales.

Autant le dire directement, nous espérions nous en prendre plein la vue et nous avons été bien déçus !

Je l’admets, nos attentes étaient élevées… Après tout, Mandalay et ses attractions (surtout Mandalay Hill) se retrouvent invariablement dans le « top 10 des incontournables du Myanmar ».

Bien sûr, tout n’est pas sans intérêt, mais comme le temps est compté (visa de 21 jours oblige…) on aurait préféré découvrir autre chose! Le Myanmar recèle  tellement de beaux endroits!

MES TOP 3 RAISONS DE NE PAS VISITER MANDALAY

  1. Une ville sans âme et avec peu d’intérêt historique
  2. C’est sale et le trafic c’est l’enfer 
  3. Il y a beaucoup plus beau à voir dans les environs 

1. Une ville sans âme et avec peu d’intérêt historique

Mandalay, c’est aujourd’hui la 2e ville la plus grande du pays. Comme pour la plupart des grandes villes je m’attendais du coup à ce qu’il y ait une longue histoire derrière son développement, mais en fait pas du tout ! 

J’ai été surprise d’apprendre que Mandalay fut construite extrêmement tard (1857), ne connut que 2 rois (Mindon et son fils Thibaw) – les deux derniers rois de la monarchie birmane – et ne fut donc que 28 ans capitale avant l’invasion anglaise (1885).

Bon l’histoire de sa création est tout de même mignonne :

La création de la ville est en fait la réalisation d’une prophétie Buddhiste concernant Mandalay Hill, la colline surplombant la ville. Le Buddha Gautama y serait monté avec son disciple Ananda et y aurait prédit la construction d’une grande ville 2400 ans plus tard. 

En 1857, le roi Mindon décide donc de déplacer sa capitale de Amarapura à Mandalay, qui prend donc pour nom celui de la colline en question.

Les bâtiments sont donc tous très récents (sans parler du fait que la ville a beaucoup souffert des bombardements japonais puis anglais pendant la deuxième guerre mondiale) et personnellement je n’y ai pas trouvé beaucoup de charme !  En plus, le droit d’entrée demandé pour la zone archéologique est vraiment trop cher pour ce que c’est. Heureusement qu’il comprend aussi l’ancienne capitale royale Inwa/Ava, qui est beaucoup plus charmante ! 

Pour ceux qui s’arrêtent à Mandalay, je vous mets plus bas ce qui m’a tout de même plu !

2. C’est sale et le trafic c’est l’enfer

Il faut bien l’avouer, c’est la seule chose avec laquelle j’ai du mal au Myanmar : la saleté. Comme ils font des feux de bois un peu partout, il y a de la poussière dans l’air tout le temps.

En plus, comme Mandalay est une grosse ville avec ses 1,2 M d’habitants qui se promènent tous à scooters c’est vraiment très pollué ! Sans parler du fait qu’il faut vraiment regarder où on met les pieds car les scooters sont rois et les piétons ont intérêt à bien se tenir. Pas la manière la plus agréable de flâner dans les rues…

3. Il y a beaucoup plus beau à voir dans les environs 

Le centre du Myanmar c’est magnifique ! Pourquoi perdre son temps à Mandalay ? 🙂 

Dans les environs, un peu hors des sentiers battus, selon moi ça vaut bien plus la peine de prendre le temps de découvrir les endroits suivants :

  • Monywa, Monywa et encore Monywa (mon coup de cœur du Myanmar) à seulement 4h de Mandalay !
  • La capitale royale oubliée de Shwebo, à 2h30 de Mandalay (il parait que c’est très beau) 
  • Faire un trek à Hsipaw dans l’état Shan, à 5h de Mandalay (on regrette de ne pas l’avoir fait)

Ou alors (dans une moindre mesure) visiter l’ancienne capitale Inwa/Ava dans les environs! 

Si malgré tout vous êtes à Mandalay, voici mes tops et mon plus gros flop 🙂

TOP 1 : Monastère Shwenandaw

Là j’avoue j’ai adoré! On arrive et woooaw : un magnifique monastère en bois se dresse ici devant nous !

Monastère Shwenandaw monastère wooden bois mandalay
Le monastère… ma photo ne lui fait malheureusement pas justice. c’était très difficile de trouver un bon angle !

C’est un petit bijou d’architecture :  chaque recoin est finement ciselé et recouvert de dorure, même si la peinture s’en va avec le temps… Et le plus dingue c’est qu’il a été entièrement déconstruit et déplacé deux fois.

Une première fois lors du déplacement de la capitale en 1857 (depuis Amarapura). En effet il fait partie du complexe du palais royal de bois que le roi Mindon (fondateur de Mandalay) fit déplacer dans sa nouvelle capitale.

La deuxième fois en 1878, le roi Thibaw (fils du roi Mindon) le fait déplacer hors des murs de la cité royale et le transforme en monastère à la mémoire de son père. C’est grâce à ce nouveau déménagement que le monastère survécu aux bombes anglaises de la seconde guerre mondiale alors que presque tout le reste du palais brûla.

C’est vraiment magnifique. On s’amuse beaucoup à regarder les moindres détails des dorures et à prendre des photos au milieu des magnifiques piliers !

Seul inconvenient: il faut acheter le ticket d’entrée à la zone archéologique pour rentrer ici. Donc si vous ne visiter pas Inwa, 10 000 Kyats c’est un peu cher juste pour ça! 

inside details Monastère Shwenandaw monastère wooden bois mandalay reliefs
Monastère Shwenandaw monastère golden wooden pillars piliers bois dorés mandalay
Monastère Shwenandaw monastère wooden bois outside extérieur mandalay
les portes extérieures…

TOP 2 : un lever ou coucher du soleil à U Bein Bridge à Amarapura

Ah le fameux pont d’U Bein : on le connaissait déjà bien pour avoir vu de magnifiques photos passer sur Instagram !

Pourquoi ce pont est-il si connu?

Au delà des photos instagram, il se trouve que c’est le plus long pont en bois teck au monde ! Construit en 1849, il traverse le lac Taungthaman sur 1,2km et compte 1 060 piliers pour le supporter. Il permet ainsi de relier la ville d’Amarapura à la campagne. Pour l’anecdote, c’est une belle histoire de recyclage : les colonnes de teck proviennent de palais de l’ancienne capitale Ava/Inwa.

Un magnifique lever de soleil

Pour notre part, on a choisi de s’y rendre pour le lever du soleil (avant de nous rendre à Inwa et Sagaing) et on espère bien faire de jolis clichés aussi 🙂

Pour ceux qui voudraient faire de même, 2 petits conseils :

  • Le matin ça caille ferme! Prendre un gros gros pull!
  • Les photos sont meilleures en se posant à la droite du pont pour le matin… Ne pas faire comme le tour par la droite à travers champs… il y a moyen de passer en-dessous du pont par la gauche 🙂
u bein bridge pont, moines levé soleil, monks at sunrise
Les moines qui passent silencieusement le matin! Ce pont est réellement emprunté par des centaines de personnes tous les jours pour aller travailler. J’aurais bien voulu photographier des vélos, mais je pense qu’il y a plus de gens à vélo le soir!
u bein bridge pont, pêcheur lever soleil, fishermen at sunrise
Les pêcheurs le matin. Pour l’anecdote, ceux-ci étaient payés pour lancer leurs filets par un groupe de photographes avec d’énormes bazookas et trépieds… j’en ai bien profité aussi 🙂
u bein bridge pont from above, vue aérienne,drone
Vue aérienne – merci www.johandroneadventures.com

TOP 3 : La Pagode Kuthodaw – ou le plus grand livre du monde

Cette pagode est surtout intéressante si vous aimez la photo et parce que c’est gratuit (pas besoin du pass Mandalay) 🙂

Pourquoi le plus grand livre du monde?

Tout simplement par sa taille… Ce n’est pas un livre en tant que tel bien sûr! En fait, la pagode contient 729 stupas qui accueillent chacune une « page » de ce livre : une stèle où est gravée une partie du Tripitaka (recueil des textes fondateurs du bouddhisme teravâda). Encore une initiative du roi Mindon lorsqu’il fonda la ville…

Les mini-stupas ne sont pas extrêmement bien entretenues et les stèles non plus mais il y a toujours moyen de faire quelques photos sympathiques !

Pagode Kuthodaw plus grand livre au monde, stupas blanches, biggest book in the world
Les stupas sont réellement un peu bleutées, ce n’est pas un effet d’optique!

LE FLOP : La vue depuis Mandalay Hill

Selon les guides et énormément de blogs, contempler le coucher du soleil depuis la pagode Su Taung Pyae au sommet serait un des incontournables du Myanmar ! 

On est donc super motivé et on décide de courageusement se déchausser pour monter les 240m de haut de la colline en empruntant une impressionnante succession de couloirs-escaliers, comme d’habitude bordés de magasins ! A pieds nus, c’était bien long mais pas moyen de tricher… on se faisait harceler par les vendeuses dès qu’on essayait de se rechausser…

Une ascension décevante!

D’une part, c’est mal entretenu! Les couloirs d’escaliers sont entrecoupés de différents temples et stupas où on apprécie s’arrêter pour reprendre notre souffle mais on est quand même choqué par l’état de délabrement et de saleté des escaliers et des pagodes.

mandalay hill, Shweyattaw Pagoda intérieur, inside
Ce que j’ai toutefois préféré : les piliers de la Shweyattaw Pagoda à mi-chemin

D’autre part, la vue du sommet est payante et peu intéressante ! Eh oui, la dernière pagode est payante (soit disant droit de caméra mais ils font payer tout le monde)… et ce qui est fou c’est qu’en fait la vue sur le côté de la ville qui est « historique » (palais etc) est cachée par les arbres.

Mon « bon plan » point de vue :

Dépité, on est vite fait redescendu vers la première moitié de la colline, juste en dessous de la Shweyattaw Pagoda, d’où les vues sont gratuites et bien plus sympathiques !

mandalay hill staircase, escaliers
Le spot en question 😉
mandalay hill view from staircase, vu depuis escaliers
Sa vue sur les bâtiments les plus importants de Mandalay…
mandalay hill staircase view on Su Taung Pyae pagoda, vue sur pagode Su Taung Pyae
Vue sur la fameuse pagode payante dont le chemin s’illumine en fin de journée. C’est plus beau d’en bas 😉

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Ticket zone archéologique : 10 000 Kyats (Royal Palace, Shwenandaw Monastery, Atu Mashi Monastery, Mandalay Cultural Museum ET comprend aussi Innwa) 
  • Ticket pagode Mandalay Hill : 1 000 Kyats

Arriver / partir de Mandalay : 

  • Bus VIP JJ express vers presque toutes destinations touristiques
  • Bus local toutes les heures vers Monywa (autre terminal de bus, les chauffeurs connaissent bien)
  • Train : possibilité de prendre le train local vers Kalaw : on a adoré !
  • Bateau : possibilité de prendre le bateau vers/depuis Bagan. On a testé mais on ne recommande pas ! 

Ce post vous a été utile?

Average rating 0 / 5. Moyenne des évaluation 0

Ce post n'a pas encore été évalué ! Soyez le premier à voter.

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-moi sur les médias sociaux

Je suis désolée d'apprendre que ce post ne vous a pas été utile...

Aidez-moi à améliorer ce post;

Comment puis-je améliorer ce post?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *